Depuis quelques jours, Trump s’en prend à Obama, accusé d’avoir espionné sa campagne électorale de 2016 et de ne pas avoir préparé le pays à la crise sanitaire actuelle.